Vous êtes ici

Super Quiz #1 : Les monuments parisiens et leur histoire

Super Quiz Monuments de Paris

Venir apprendre le français à Paris est aussi l'occasion de découvrir cette ville célèbre pour ses monuments et son patrimoine.
Nous vous invitons donc à faire un petit tour dans l'histoire de Paris à travers ses monuments célèbres.

 

Quiz "chronologie parisienne" 1ère partie

 

 

Quiz "chronologie parisienne" 2ème partie

 

 

 

 

Pour vérifier vos réponses et en connaître un peu plus sur l'histoire de Paris et de ses monuments, lisez le texte ci-dessous :

 

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris

Construite entre 1163 et 1345 puis restaurée au XIX° siècle par l’architecte Viollet-le-Duc, cette cathédrale gothique accueillait chaque année 12 millions de visiteurs, avant sa destruction partielle par un incendie en 2019. Elle est le cadre du célèbre roman Notre-Dame de Paris publié par Victor Hugo en 1831.

La Sainte Chapelle 

Edifiée entre 1241 et 1248 par Saint-Louis au coeur de sa résidence royale de la Cité pour recevoir le reliquaire de la Couronne d’Epines du Christ, cette chapelle est typique du gothique rayonnant avec ses 1113 vitraux.

La Tour Saint Jacques

Ce clocher construit entre 1509-1523 est l’unique vestige d’une église de style gothique flamboyant, Saint-Jacques-de-la-Boucherie.

Le Palais du Louvre

La construction de ce palais s’étale sur plusieurs siècles. François 1er démolit partiellement le château-fort datant du XIIème siècle pour y faire construire en 1546 une résidence royale de style Renaissance. Les souverains français successifs continueront ce projet. Au XVIème siècle, Catherine de Médicis complètera le Louvre par la construction du Palais des Tuileries qui sera détruit en 1871. A la Révolution française, le palais devient musée. Au XIXème siècle, Napoléon 1er puis Napoléon III achèveront sa construction. En 1981, le président de la République François Mitterrand lance le projet Grand Louvre qui aboutira à la construction de la Pyramide en 1989.

Le Pont Neuf

Malgré son nom, c’est le plus vieux pont en pierre de Paris. Construit en 1578 à la demande d’Henri IV (dont on peut y admirer la statue équestre), il relie Le Louvre à la Rive gauche en passant par l’Ile de la Cité.

Le Palais du Luxembourg

Construit en 1625 pour la résidence de la reine Marie de Médicis, il accueille de nos jours le Sénat au milieu du magnifique jardin du Luxembourg.

La Porte Saint-Denis

Cet arc de triomphe célébrant les victoires de Louis XIV a été érigé en 1672 sur le boulevard où s’élevait l’ancienne enceinte (=mur de protection) de la ville.

L’Hôtel des Invalides

En 1676, cet hôpital de style classique commandé par Louis XIV accueille les soldats invalides de l’armée du Roi. Son Église du Dôme abritera le tombeau de Napoléon 1er. Il accueille aujourd’hui le musée de l’Armée.

Le Panthéon

Église conçue au milieu du XVIIIème siècle par Soufflot, architecte de Louis XV, le Panthéon devient à la Révolution française le temple des grands Hommes. Il accueille depuis les femmes et les hommes qui ont fait dans leur domaine la gloire de la nation : Marie Curie, Voltaire, Rousseau, etc.

L’Arc de Triomphe

Napoléon 1er décide en 1806 la construction de ce monument en l’honneur de sa Grande Armée et de ses victoires militaires. Elle sera terminée en 1836. Le haut-relief de François Rude intitulé « La Marseillaise » célèbre les volontaires partant au combat lors de la Révolution française. A son pied, la flamme du « soldat inconnu » commémore depuis 1920 les soldats français morts lors de la Première Guerre Mondiale.
Ce monument fait partie de l’axe historique (ou grande perspective) de Paris partant du Louvre, passant par le jardin des Tuilleries, la place de la Concorde, l’avenue des Champs-Élysées et l’Arc de Triomphe pour arriver au quartier de la Défense et à sa Grande Arche (construite en 1989).

Le Parc des Buttes-Chaumont

Sous la direction d’Haussmann, préfet de Napoléon III chargé de la transformation de Paris et de son urbanisme, Alphand dirige à partir de 1852 l’aménagement des grands espaces verts de la capitale : Parc Monceau, Bois de Boulogne, Parc Montsouris, Bois de Vincennes, Parc des Buttes-Chaumont (1867).

L’Opéra Garnier

L’architecte Charles Garnier implante en 1975 cette magnifique salle de spectacle au coeur des grands boulevards dessinés par Hausmann. En 1964, André Malraux, ministre de la culture et écrivain, demande à Chagall de repeindre le plafond de la salle de cet opéra.

La Tour Eiffel

Gustave Eiffel réalise cette prouesse technique pour l’Exposition Universelle de 1889 célébrant le centenaire de la Révolution Française. Sa charpente métallique d’une hauteur initiale de 312 mètres est composée de 18 000 pièces, 2 500 000 rivets et pèse 7 000 tonnes. Autour de 1900, elle accueillera les premières antennes de téléphonie hertzienne puis de télégraphie sans fil.

Le Grand Palais

Ce chef d’oeuvre Art Nouveau de verre et d’acier est édifié pour l’Exposition Universelle de 1900. De cet événement, il reste aujourd’hui la première ligne de métro et ses entrées de stations dessinées par Guimard, le Petit Palais, la Gare d’Orsay (aujourd’hui Musée d’Orsay) et le pont Alexandre III.

Les Galeries Lafayette

La deuxième partie du XIXème siècle voit le développement des Grands Magasins, avec l’ouverture dans les années 1850 du Bon Marché à Saint-Germain-des-Prés qui inspire à Emile Zola son roman Au Bonheur des Dames. Dans les années 1860 apparaissent les magasins du Printemps et de la Samaritaine puis en 1896 les Galeries Lafayette.

Le Sacré-Coeur

Dominant Paris, cette basilique de style romano-byzantin a été construite entre 1875 et 1919 pour devenir l’emblème de la butte Montmartre.

La Grande mosquée

Inspirée de l’architecture arabo-andalouse, cette mosquée est ouverte en 1926 pour rendre hommage aux soldats musulmans des colonies morts pour la France lors de la guerre de 14-18. Ce lieu de culte accueille également les visteurs dans son salon de thé et son magnifique petit jardin.

Le Palais de Chaillot (Trocadéro)

Construit comme le Palais de Tokyo pour l’exposition universelle de 1937, ce bâtiment abrite aujourd’hui la Cité de l’architecture et du patrimoine, le musée national de la Marine, le musée de l’Homme et le Théâtre National de Chaillot.

La Tour Montparnasse

Edifié en 1973, le plus haut gratte-ciel de Paris intra-muros avec ses 210 mètres symbolise le développement des grands immeubles de bureaux et des centres commerciaux de cette époque.

L’Opéra Bastille

Cet opéra de 1989 « moderne et populaire » a été conçu à l’opposé de l’opéra Garnier construit sous le second empire pour la bourgeoisie de l’époque. La réalisation est gigantesque pour une salle de spectacle de ce type : 2745 places, une hauteur totale de 80 m dont 30 m sous le niveau de la rue, une scène et une arrière-scène de 750 m2 chacune, une scène de répétition de 2500 m2, deux scènes latérales de 500 m2, des ateliers de fabrication (décors, costumes) de 8 000 m2, un espace de 5000 m2 sous la scène pour le montage et démontage des décors.

Imprimer cette page